dimanche 26 décembre 2010










3 commentaires:

Marie Pipo a dit…

ah jérome. j'ai pas eu le temps de te le dire avant les vacances, mais depuis que j'ai appris que tu avais volontairement écraser un oisillon devant la tête de Pauline, j'ai décider de te bouder et de ne plus d'adresser la parole jusqu'à ce que tu fasse une cérémonie en l'hommage de cette oisillon où tu lui demande de te pardonner ce moment d'égarment.

Jérôme Bouquet a dit…

Je précise que le petit oiseau était déjà mort et que Poline était quémandeuse d'une telle extrémité. Donc si elle est prête à faire cette cérémonie expiatoire avec moi on la fera. Avec des candélabres en feu et des vases qui se brisent au ralenti.

Marie Pipo a dit…

wahou elle a l'air trop bonne cette cérémonie quand est-ce qu'on la fait?
d'ailleurs tu es où gégé? on n'a tjs pas vu le bout de ton museau!